06 99 91 86 31

Ghosting : Il n’y a plus d’abonné au numéro demandé

ghosting rupture

Vous connaissez cette phrase “Il n’y a plus d’abonné au numéro que vous avez demandé” ? Et bien dans le domaine de la rencontre ou plutôt celui de la rupture il y a le phénomène de la disparition pure et simple de la personne rencontrée. Ce phénomène est bien connu sous le nom de “ghosting”.

Qu’est ce que le ghosting ?

Un peu de lexique, “ghosting” vient de ghost “fantôme” en anglais. D’ailleurs s’il y a bien un mot en anglais que toutes les filles connaissent  c’est bien celui-là car il fait référence à un film avec Patrick Swayze sorti en 1990, qui a été le fantasme de nombreuses femmes et où la scène de la poterie est devenue scène culte del’érotisme…

Malheureusement aujourd’hui, ce n’est plus du tout le cas, c’est le mode de rupture du 21ème siècle !

Le ghosting est le fait de disparaître purement et simplement et surtout sans JAMAIS donner une seule once d’explication. Trop facile à faire ! Mais très dur à subir…Et ce, quel que soit le niveau d’implication dans la relation et c’est là que cela se complique.

Comment se passe le ghosting ou la rupture 2.0 ?

C’est très simple, cela peut arriver au soir ou au lendemain du premier rendez-vous et je pense que cela est arrivé à beaucoup de personnes mais cela arrive aussi après une véritable relation amoureuse et là c’est plus impactant. Plus de sms, plus de whats’app, plus de réponse à aucun appel. Donc AUCUNE EXPLICATION.

C’est désagréable après une seule rencontre mais bon, l’implication sentimentale n’étant pas encore à son maximum, on s’en contente, on laisse tomber, on le traite en passant de “connard” et on passe au suivant. Next.

On a le sentiment d’être méprisée puisqu’on repense aussitôt à cette phrase cinglante “l’ignorance est le meilleur des mépris” et oui, là on est ignoré(e), donc méprisé(e). C’est pas faux.

Je n’irai pas jusque là, mais je pense que c’est juste une question de facilité et surtout de couardise. Et oui, pas facile de dire, “écoute, on a passé une bonne soirée, mais entre toi et moi cela ne le fera pas” ou “écoute, je pense mériter mieux que toi”, “tu ne me plais pas” et j’en passe…

Alors que les technologies nous permettent aujourd’hui de bloquer la personne purement et simplement sur son téléphone et donc de ne plus jamais recevoir un appel ou un message et surtout de ne plus être obligé ou tenté d’y répondre. C’est donc la rupture 2.0. Vous allez me dire, cela n’arrive qu’aux jeunes !

NON.

Même chez les séniors, c’est monnaie courante. Et je me bats chaque jour avec mes adhérent(e)s pour qu’ils prennent le temps d’envoyer au moins un message gentil, diplomate indiquant qu’il n’y aura pas de suite et ce, quel que soit l’âge. Ce n’est donc pas une question d’âge, d’éducation mais c’est juste dans l’ère du temps.

On largue par SMS

rupture par texto

Peu importe le nombre d’années de relation, on ne se parle plus pour se quitter on se textote. Cela évite toute explication et si on veut éviter toute réponse on finit par le ghosting, on disparaît….

Disparaître, ce n’est pas seulement, ne plus répondre ou bloquer la personne sur son téléphone, cela signifie aussi la retirer de TOUS les canaux de communication, tels que les réseaux sociaux. On la raye de sa vie sociale. C’est extrêmement fort pour la personne qui subit.

Non seulement, cette personne vit une rupture amoureuse, mais en plus elle est annihilée de la vie de l’autre. Pas facile de s’en remettre.

Et on se dit à l’ère de la communication ? C’est juste tout l’inverse. Nos moyens de communication permettent d’arrêter toute espèce de communication. On ne se téléphone plus, on se texte comme diraient les canadiens. Et si on veut s’expliquer ? Tant pis.

Parce que le ghosting est réellement un phénomène, c’est un sujet de plus en plus traité…

Il a disparu sans donner de nouvelles pourquoi ?

Peut-être tout simplement parce qu’il n’y a pas de réelle explication, de réelle raison. Il ne le sait peut-être pas non plus lui-même. La lassitude, l’envie de changement, il y a de multiples raisons pour rompre, il y en a autant pour ghoster et disparaître. Je comprends que pour la personne qui en est la victime c’est l’incompréhension totale et cela peut être la rupture la plus difficile à vivre. Dans ce cas-là, il est capital de se reprendre en main, de ne pas culpabiliser, de passer à autre chose et de se reconstruire. Il y a parfois des comportements qui ne s’expliquent pas.

Franchement, ne vous est-il pas arriver une seule fois dans votre vie de ghoster quelqu’un ?

Voici quelques articles qui pourront compléter vos interrogations:

♥ Psychologies magazineGhosting la rupture sans explication

♥  Les InrocksComment le ghosting est devenu la rupture de l’ère Tinder

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *