Comment savoir si c’est le bon ou la bonne personne ?

comment savoir si c'est la bonne personne

Quand on rencontre quelqu’un qui nous plait, on est pris dans un tourbillon d’émotions et de sensations qui nous font voir tout en rose… et qui nous interdisent toute objectivité.

Quand ce tumulte passionnel s’apaise un peu, on se retrouve parfois en proie au doute : la personne qui nous fait tourner la tête est-elle réellement notre âme sœur ? Comment savoir si c’est l’homme ou la femme qu’on a attendu toute sa vie ? Voici un petit « guide » amoureux qui vous explique quelles sont les étapes qui mènent vers l’amour, le vrai… dans toute sa splendeur et son évidence !

La lune de miel

La première phase de l’amour n’est que plaisir, joie et passion. L’attirement est intense, et les sensations fortes et agréables grâce à l’ocytocine, à la dopamine, et à toutes les autres hormones qui constituent le philtre d’amour. C’est la phase de la découverte, des regards et des sourires complices, et, bien entendu, des premiers contacts physiques.

Pendant cette période, tout est parfait : on a besoin d’idéaliser l’autre pour tomber amoureux de lui. Toutefois, on est encore loin de l’amour vrai et durable. En effet, ce qu’on aime, ce n’est pas vraiment l’autre, mais l’effet qu’il ou elle nous fait. On aime que l’autre nous parle, nous touche, nous regarde, nous invite… mais on ne connait pas encore suffisamment la personne que l’on a en face de nous pour être certain qu’il s’agit bel et bien de la perle rare.

La période d’adaptation

Si la lune de miel est l’étape par laquelle passent tous les amoureux, elle ne mène pas forcément à l’amour avec un grand A. En effet, quand on porte des lunettes teintées de rose, on ne voit pas les défauts de l’autre. Un jour, on va inévitablement commencer à les remarquer. La réalité de la personne que l’on a en face de soi peut alors nous troubler et nous faire hésiter.

Pendant cette période d’adaptation, on sort de la fusion et on commence à se réaffirmer. L’image déformée et idéale héritée de la lune de miel entre en conflit avec une image plus réaliste. Cela peut être déstabilisant, et on peut hésiter, ne pas être prêt à s’engager complètement. En communicant, en posant des mots sur les tensions et les malentendus, on les désamorce, et on pose des bases sur lesquelles avancer.

Tout ne le monde ne réussit pas à franchir cette étape : certains abandonneront l’aventure à ce moment-là, et repartiront à la recherche de l’âme sœur, en se plongeant à corps perdu dans une autre lune de miel. Mais pour ceux qui s’accrochent, il reste encore un chapitre à écrire : celui de la construction.

La phase de construction

Construire un avenir ensemble n’est possible que quand on connait bien son partenaire, quand on a conscience de ses qualités, que l’on admire, de ses défauts, que l’on accepte, et de ses valeurs, que l’on partage. On peut alors décider de s’engager avec cette personne telle qu’elle est, sans la changer, parce qu’on lui fait confiance et qu’on sait qu’elle prendra soin de nous quoi qu’il arrive.

L’autre caractéristique de cette phase de construction, c’est le désir de se donner : on veut avant tout rendre l’autre heureux et subvenir à ses besoins sur les plans matériel, sexuel, et émotionnel. C’est de ce désir d’union intime et profonde que naît en toute simplicité le couple, cette nouvelle entité qui va nous permettre d’évoluer à deux

Donnez-vous le temps de reconnaitre l’amour

Quand vous vous engagez dans une nouvelle histoire, ne soyez pas trop pressé. Il y a des choses qu’on ne peut pas savoir dès le début ; laissez le temps faire son travail. Si les petites choses du quotidien vous rendent toujours aussi heureux ou heureuse, si vous êtes à l’aise avec l’autre, si vous vous sentez capable de lui montrer vos vulnérabilités et de prendre des risques, c’est sans doute que vous êtes prêt·e à faire équipe avec lui.

De cet apaisement et de ce bien-être naîtra tout naturellement la conviction que la lune de miel n’a pas été qu’une illusion : elle aura été le prélude d’une relation saine, qui nous laisse la place d’exister et de respirer. L’avenir, on l’imagine désormais à deux. On sait que quoi qu’il nous réserve, on pourra l’affronter grâce à la complicité, au désir, à l’humour, au partage et au dialogue avec l’autre, les précieux cadeaux que nous a fait l’amour.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un thérapeute spécialisé dans le couple et le coaching amoureux.

Articles récents 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *